EN | FR | UA | RU
Visitez notre Clinique
19-А, rue M.Kryvonosa, Kyiv
Appelez-nous
‎+(380) 445 377 597
Envoyez un message
info@ivf.com.ua
Les heures de travail
Lun – Ven : 8AM - 8PM

 

HCG (hybridization comparative de génome), DPI pour 24 chromosomes

Pourquoi mes embryons peuvent avoir une pathologie chromosomique ?

Environ 70 % des embryons (comme dans le cas de grossesse naturelle et l’application de TRA) ne sont pas réalisés à la naissance d’un enfant par une fausse couche ou une perturbation de l’implantation. La raison principale est une anomalie chromosomique (appelé « l’aneuploïdie »), qui se manifeste par la perte ou de la présence d’un chromosome supplémentaire ou une partie de celui-ci.

Quelles sont les méthodes de diagnostic préimplantatoire ?

Aujourd’hui, pour le dépistage de l’aneuploïdie dans le diagnostic préimplantatoire on utilise :

  • L’analyse FISH (le dépistage de l’aneuploïdie des embryons sur les chromosomes 9-12 chez les patients porteurs de réarrangements chromosomiques) ;
  • L’hybridization comparative de génome (le dépistage de l’aneuploïdie des embryons pour tous les chromosomes chez les patients porteurs de réarrangements chromosomiques dans les cas de multiples tentatives infructueuses de TRA et de l’avortement habituel avec des embryons de caryotype normal).

Qu’est-ce que l’hybridization comparative de génome ?

L’hybridization comparative de génome (HCG) est une méthode moderne de la génétique moléculaire qui permet le diagnostic de l’aneuploïdie et des anomalies microstructurelles chromosomiques simultanément sur tous les chromosomes.

 Pourquoi l’HCG ?

L’HCG : – mille fois plus sensible que les méthodes cytogénétiques conventionnelles ; – peut détecter les violations qui ne sont pas visibles par caryotype de routine ; – par rapport au FISH-diagnostic il permet d’évaluer tous les chromosomes à la fois ; – est une méthode objective qui permet de définir et de caractériser une anomalie quantitativement.

Comment mes embryons peuvent être examinés ?

Dans la clinique Nadiya on examine les élastomères et les cellules du trophectoderme :

  • La biopsie du blastomère (le blastomère est une cellule qui dérive des trois premiers jours durant le développement embryonnaire). Ces analyses décrivent l’embryon mais n’exclut pas la probabilité de mosaïcisme (lorsque les cellules d’embryon peuvent avoir un complément chromosomique différent).
  • La biopsie des cellules du trophectoderme (le trophectoderme est une couche de cellules qui forme l’enveloppe extérieure de l’embryon). L’analyse décrit l’embryon et prévoit la probabilité de mosaïcisme. Cependant, l’analyse est effectuée à partir du cinquième jour du développement embryonnaire, qui oblige à le geler pendant la période d’étude (de 1 à 3 jours) et l’utilisation ultérieure dans les cryocycles de TRA.

TRA – Techniques de reproduction assistée.

FISH – Hybridation in situ en fluorescence.

HCG – hybridization comparative de génome.

Le but d’utilisation de HCG,« Un embryon – un enfant »

L’utilisation de HCG dans le diagnostic préimplantatoire vise à:

  • augmenter le nombre de réussites de cycles de FIV ;
  • réduire le nombre de grossesses multiples (transférer un embryon, mais de haute qualité) ;
  • réduire la fréquence des fausses couches.

En cas d’absence d’embryons « normaux » … ?

En effet, il existe une probabilité qu’aucun embryon ne peut être recommandé pour le transfert. Dans ce cas votre docteur analyse les causes de cette situation et choisit la tactique ultérieure de TRA. Prenez en considération que la clinique Nadiya ne transfère pas les embryons avec l’aneuploïdie.

Les faux résultats

Il est constaté que le risque de faux résultats avec HCG ne dépasse pas 1 %. Néanmoins, nous recommandons d’effectuer le diagnostic prénatal lors du terme précoce de la grossesse pour vérifier l’exactitude du résultat.

Les particularités de la grossesse après le diagnostic préimplantatoire

Le diagnostic génétique préimplantatoire ne donne pas de garanties absolues pour une grossesse réussie même après le dépistage de tous les chromosomes, puisque les causes d’une fausse couche peuvent être des troubles de l’immunité ou d’une pathologie non détectée. En général, la grossesse après le diagnostic préimplantatoire est exposée à aux mêmes facteurs de risque que la grossesse naturelle. Cependant, des milliers d’enfants dans le monde naissent après l’utilisation du diagnostic préimplantatoire.

Est-ce que le diagnostic préimplantatoire avec HCG me convient ?

Comme n’importe quelle méthode, la méthode HCG a ses propres spécificités indications et limites. Nos docteurs vous présenteront les informations détaillées sur votre état de santé et détermineront la nécessité du diagnostic préimplantatoire. С’est à vous de prendre la décision finale, et nous seront prêts à vous servir si vous êtes intéressé et voulez discuter à propos du diagnostic préimplantatoire.