EN | FR | UA | RU
Visitez notre Clinique
19-А, rue M.Kryvonosa, Kyiv
Appelez-nous
‎+(380) 445 377 597
Envoyez un message
info@ivf.com.ua
Les heures de travail
Lun – Ven : 8AM - 8PM

Le mot ICSI est dérivée de l’Anglais Intra Cytoplasmic Sperm Injection, qui se traduit « l’introduction de sperme dans le cytoplasme de l’ovocyte. » Cette procédure est habituellement réalisée, dans les formes sévères d’infertilité masculine, quand la capacité de fertilisation des spermatozoïdes est reduite.

les indications pour la méthode ICSI sont les suivants :

  • Azoospermie : quand il n’y a pas de spermatozoïdes dans l’éjaculat ;
  • Oligozoospermie est la réduction de la concentration de spermatozoïdes, moins de 2 millions/ml ; Asthenozoospermie : moins d’un million de spermatozoïdes actifs dans 1 ml de l’éjaculat ;
  • Tératozoospermie : moins de 5 % de spermatozoides de la structure normale ;
  • La pathologie mixte du sperme (les différentes combinaisons de changements dans la concentration, la motilité et la morphologie des spermatozoïdes, ce qui réduit de façon significative la capacité de fécondation des spermatozoïdes) ;
  • La présence d’anticorps spermatiques dans l’éjaculat (MAR-test plus de 50 %), ce qui empêche la fécondation naturelle, même en cas de concentration normale de sperme ;
  • l’absence ou l’insuffisance de la fécondation des ovocytes pendant la précédente tentative in vitro;
  • L’âge de la femme, plus de 38 ans.

 

Technique de l’ICSI

L’ICSI est réalisée le jour de la ponction d’ovocytes ou le lendemain, si la fécondation ne s’est pas produite d’elle-même. Avant d’effectuer l’ICSI on retire les cellules de la corona radiata qui entourent l’ovule. La micromanipulation est effectuée que sur les ovocytes matures en présence du premier corps polaire.

L’obtention du sperme pour l’ICSI peut être fait à partir de l’éjaculat ou des méthodes chirurgicales. En utilisant les micro-instruments sous le microscope on sélectionne le spermatozoïdes de bonne qualité. Il est placé dans la micro-aiguille, à travers lequel on effectue la ponction de la coquille brillante d’ovule, puis le sperme est injecté dans le cytoplasme de l’ovocyte. Ainsi, la fécondation est réalisée avec toutes les ovocytes obtenues après la ponction.

icsi

Les résultats du ICSI

Le taux de fréquence de la fécondation avec l’ICSI peuvent se varier de 30 à 80 %. Il n’existe aucune garantie que l’une des ovules après la procédure se féconde. L’incapacité d’ovocyte à la fécondation et à la division peut être associée à des difficultés de la procédure (l’endommagement de l’ovule), ainsi que la qualité des gamètes. Par exemple, lors de la sélection du sperme pour l’ICSI à l’extérieur, ils peuvent être de bonne qualité (de la mobilité et de la structure), mais ils peuvent avoir des anomalies chromosomiques. La qualité de l’ovocytes affecte aussi le résultat d’ICSI et tout le programme in vitro.

icsi-2

Il convient de noter que le risque génétique du programme ICSI dans les cas importants de l’infertilité masculine. Certains troubles génétiques chez les hommes causent des troubles de spermatogenèse (le processus de production de sperme) et conduisent a l’infertilité. Pour les couples avec ce genre de cas, ils doivent avoir recours au traitement in vitro avec en plus de l’ICSI. Grâce a la micromanipulation, les spermatozoïdes avec les troubles génétiques peuvent féconder les ovocytes. Si une grossesse est obtenue et le fœtus est du sexe masculin, il existe un risque élevé de transmission de la maladie, et par conséquent, que le fils hérite de la stérilité. Pour minimiser ce risque avant de commencer le traitement, il faut effectuer un examen complet du couple, en particulier les hommes, y compris la consultation génétique.